Pêche hauturière : flottille

///Pêche hauturière : flottille
Pêche hauturière : flottille 2019-06-20T15:28:10+00:00

LA FLOTTILLE

La flottille de pêche hauturière semi-industrielle se compose en 2017 de 60 thoniers actifs de 13 à 25 mètres.

Les thoniers de pêche fraîche

Les thoniers de pêche fraîche sont construits en polyester ou en aluminium.

  •  Longueur : 13 à 23 mètres
  •  Équipage : 4 à 8 marins et 1 capitaine
  •   Durée des marées : 4 à 15 jours
  •   Conservation : réfrigération sur glace paillette (la glace est embarquée avant la marée et/ou produite à bord par une machine à glace pour les navires qui en sont équipés)
  •   Capacité cales : 4 à 8 tonnes (plus de 90% des navires sont équipés de système de réfrigération)
  •   Capacité de pêche : 1845 hameçons par lâcher en moyenne (1200 à 2500)
  •   Navire travaillant conformément aux Bonnes Pratiques d’Hygiène (BPH)

Les thoniers congélateurs

Ces thoniers sont généralement construits en acier.

  •   Longueur : 21 à 33 mètres
  •   Équipage : 8 à 9 personnes (1 capitaine, 1 mécanicien, 1 chef de pont, 1 fileteur (chef d’usine) et 4 à 5 marins)
  •   Durée des marées : 20 à 60 jours
  •   Conservation : congélation par deux tunnels de congélation à -35°C ou -40°C (un tunnel d’une capacité de 1.8 tonnes par jour pour le poisson entier, le second d’une capacité de 0,8 tonne par jour pour les longes).
  •   Capacité de cale à -20/-25°C : 100 m3 soit 50 T de filets
  •   Capacité de pêche : 2600 hameçons par lâcher en moyenne (2400 à 3500)
  •   Travail du poisson : salle de filetage agréée
  •   Navires agréés aux normes européennes et HACCP

A la fin de chaque campagne, ces navires réservent les 4 à 5 derniers lâchers à la pêche fraîche : le poisson capturé est conservé entier pour être vendu en frais (glace ou saumure).

Les thoniers mixtes

Ce sont des thoniers de 21 mètres, équipés pour pratiquer deux types de pêche : frais et congelé. Ils ont été mis en exploitation pour la première fois en 2002. Ces thoniers peuvent conserver leurs prises en congelé ou en frais, sur glace ou viviers de saumure réfrigérée.

Pêche palangrière horizontale

LA TECHNIQUE

Pêche palangrière horizontale

La technique : la pêche à la palangre horizontale

La technique de pêche utilisée par les thoniers polynésiens est la pêche à la palangre horizontale. Elle consiste à utiliser une longue ligne-mère faite de nylon mono-filament à laquelle sont attachés des centaines ou des milliers d’avançons, chacun terminé par un seul hameçon appâté.

La ligne-mère peut être longue de 9 à 185 km. Elle est attachée à des lignes de surface qui la maintiennent suspendue dans l’eau, ces mêmes lignes étant attachées à des bouées, munies parfois d’un mât porte-pavillon, d’une bouée lumineuse ou d’une radiobalise.

On file et on vire généralement les palangres une fois par jour et on les laisse dériver librement pendant plusieurs heures durant la pêche. On file les palangres soit manuellement soit mécaniquement, tandis que le bateau fait route ; on les relève généralement par des moyens mécaniques, tandis que le bateau longe la ligne. Les espèces visées sont les thonidés et quelques poissons à rostre (espadon, marlin).

Pêche hauturière
Pêche hauturière : formations
Pêche hauturière : aides
Pêche hauturière : Licence de pêche