La pêche côtière

La flottille de pêche côtière professionnelle se compose de 2 types d’embarcations : les bonitiers, construits généralement en bois et dont la taille varie de 10 à 13 m les poti marara, construit majoritairement en fibre de verre, en bois ou en aluminium et dont la taille est comprise entre 6 et 9 m.

La flottille active de poti marara a diminué de 16 unités par rapport à 2019 (- 4,7 %). La flottille active de bonitiers a perdu 3 unités en 2020 (- 9 %). Les navires de pêche côtière sont basés à 81 % dans l’archipel de la Société (54 % aux Iles du Vent et 27 % aux Îles Sous-le-Vent), 6,5 % aux Tuamotu-Gambier, 7 % aux Marquises et 4,5 % aux Australes.

En 2020, la production a atteint 2 169 tonnes soit une diminution de 5 % principalement due à une baisse des captures de thons germons (- 38,5 %) et de bonites (- 11 %). Les thons à nageoires jaunes et les bonites restent les 2 principales espèces capturées. Les captures de thons à nageoires jaunes et de marlins augmentent respectivement de 6,75 % et de 6 %.

Nombre de navires par archipel (2020)

Production en tonne par espèces (2020)

LES DCP (Dispositifs de Concentration de Poissons)

En 2020, le programme d’ancrage de la DRM a été perturbé par les restrictions liées au Covid-19, avec notamment l’interdiction de l’équipe de la DRM de se rendre dans les archipels éloignés dans un souci de préservation des populations.

Toutefois, 20 DCP ont pu être ancrés, dont 2 ancrés par les coopératives de pêche des archipels éloignés.

La distribution des ancrages est répartie comme suit :

  1. 18 DCP ancrés aux îles du vent (Atiha, Paea, Papara, Hitiaa et Pueu)
  2. 1 DCP fourni par la DRM et ancré aux îles sous le vent, à Maupiti, par la coopérative Tamarii Rava’ai no Maurua de Maupiti ;
  3. 1 DCP fourni par la DRM et ancré par la coopérative d’Ua Pou.

2 nouveaux DCP assemblés à partir de cordage bio-sourcé ont été ancrés en 2020, respectivement à Nivee et Tetiaroa, totalisant ainsi avec le DCP de Vaitoare ancré en 2019 à Tahaa, à 3 DCP « bio-sourcés ».

Avec le rajout de ces 20 DCP, le parc final de DCP de la Polynésie française comptait en décembre 2020, un total de 99 DCP, soit 18 DCP de moins par rapport à l’année 2019.

Les DCP en place sont inventoriés de la façon suivante :

  • 22 DCP aux îles du vent,
  • 17 DCP aux îles sous le vent,
  • 40 DCP aux Tuamotu-Gambier,
  • 20 DCP aux Marquises
  • et aucun DCP aux Australes.

En outre, la DRM a effectué quelques tests sur certains DCP ancrés de l’archipel de la Société (Tetiaroa (1), Moorea (2), Tahiti (2), Borabora (2) et Huahine (1)) en les équipant de radio-balises satellitaires, permettant de les suivre géographiquement et de déterminer la quantité de biomasse agrégée en temps réel.

Dispositifs de Concentration de Poissons (DCP)

LES ÉQUIPEMENTS FRIGORIFIQUES

En 2020, 4 équipements sont venus augmenter le parc d’équipement froid mis à disposition des coopératives de pêche ou de commune en l’absence de coopérative de pêche, et répartis comme suit :

  • 1 double chambre froide (positive et négative) installée à Faratea (coopérative « Te Hau Roa » ;
  • 1 machine à glace installée à Arue (coopérative des pêcheurs de Arue) ;
  • 1 machine à glace installée à Teahupoo (coopérative Hava’e) ;
  • 1 machine à glace de 2 tonnes par jour pour Vairao (coopérative Vairao Rava’ai).

Répartition par archipels en 2020 :

  • Iles du vent : 21 machines à glace et 5 chambres froides
  • Iles sous le vent : 5 machines à glace et 1 chambre froide
  • Tuamotu : 4 machines à glace et 1 chambre froide
  • Australes : 3 machines à glace et 2 chambres froides
  • Marquises : 5 machines à glace et 3 chambres froides

Soit un total de 38 machines à glace et 12 chambres froides réparties sur la Polynésie française.

Machines à glace et chambres froide