La pêche côtière

La flottille de pêche côtière professionnelle se compose de 2 types d’embarcations : les bonitiers, construits généralement en bois et dont la taille varie de 10 à 13 m et les poti marara, construit majoritairement en fibre de verre, en bois ou en aluminium et dont la taille est comprise entre 6 et 9 m.

La flottille active de poti marara a augmenté de 9 unités par rapport à 2020 (+ 2,7 %). La flottille active de bonitiers n’a pas changé en 2021. Les navires de pêche côtière sont basés à 81,3 % dans l’archipel de la Société (54 % aux Iles du Vent et 27,3 % aux Îles Sous-le-Vent), 7,1 % aux Tuamotu-Gambier, 7,7 % aux Marquises et 3,9 % aux Australes.

En 2021, la production a atteint 2 176 tonnes soit une augmentation de 0,3 % principalement due à une augmentation des captures de thon germon (+ 57 %) et des bonites (+ 11,7 %). Les thons à nageoires jaunes et les bonites restent les 2 principales espèces capturées. Les captures de thons à nageoires jaunes et de marlins diminuent respectivement de 1,5 % et de 18,1 %.

LES DCP (Dispositifs de Concentration de Poissons)

En 2021, le programme d’ancrage de la DRM a repris après les fortes perturbations rencontrées en 2020 liées au Covid-19.

Un total de 62 DCP, plus grand nombre atteint depuis la création du programme en 1981, ont été ancrés dans l’ensemble des archipels de la Polynésie française.

La distribution des ancrages est répartie comme suit :

  • 4 DCP ancrés aux îles du vent (Haumi, Faratea et Motu Hitiaa, Hitiaa)
  • 19 DCP ancrés aux îles sous le vent dont 2 à Huahine, 7 à Raiatea, 4 à Tahaa, 5 à Borabora, 1 à Tupai et 1 à Maupiti ;
  • 20 DCP aux Tuamotu de l’Ouest dont, 1 à Tikehau, 2 à Rangiroa, 2 à Manihi, 1 à Takaroa, 1 à Kauehi, 1 à Raraka, 2 à Faaite, 2 à Anaa, 3 à Fakarava, 2 à Apataki, 1 à Arutua, 1 à Kaukura et 1 à Makatea ;
  • 16 DCP aux Marquises, dont 2 à Fatuhiva, 4 à Hiva Oa, 2 à Tahuata, 1 à Ua Huka, 4 à Ua Pou et 3 à Nuku Hiva ;
  • 3 DCP à Tubuai aux Australes.

A noter que pour certains des ancrages, les coopératives de pêche de Ua Pou, de Nuku Hiva, de Manihi et de Arutua ont assuré l’ancrage d’un DCP préalablement assemblé par la DRM et expédié dans les îles.

Avec le rajout de ces 62 DCP, le parc final de DCP de la Polynésie française comptait en décembre 2021, un total de 103 DCP, soit 4 DCP de plus par rapport à décembre 2020, qui comptabilisait un total de 99 DCP.

Les DCP en place sont inventoriés de la façon suivante :

  • 22 DCP aux îles du vent,
  • 21 DCP aux îles sous le vent,
  • 29 DCP aux Tuamotu-Gambier,
  • 22 DCP aux Marquises,
  • 3 DCP aux Australes.

LES ÉQUIPEMENTS FRIGORIFIQUES

En 2021, 2 équipements sont venus augmenter le parc d’équipement froid mis à disposition des coopératives de pêche ou de commune en l’absence de coopérative de pêche, et répartis comme suit :

  • 1 machine à glace installée à Aratika
  • 1 machine à glace installée à Huahine (coopérative Huahine Rava’ai)

Répartition par archipels en 2021 :

  • Iles du vent :
    • 21 machines à glace
    • 5 chambres froides
  • Iles sous le vent :
    • 6 machines à glace
    • 1 chambre froide
  • Tuamotu-Gambier :
    • 5 machines à glace
    • 1 chambre froide
  • Australes :
    • 3 machines à glace
    • 2 chambres froides
  • Marquises :
    • 5 machines à glace
    • 3 chambres froides

Soit un total de 40 machines à glace et 12 chambres froides réparties sur la Polynésie française.