Ouverture de la pêche aux holothuries pour 2019 dans les îles de Toau, Kauehi et Fakarava

//Ouverture de la pêche aux holothuries pour 2019 dans les îles de Toau, Kauehi et Fakarava

Ouverture de la pêche aux holothuries pour 2019 dans les îles de Toau, Kauehi et Fakarava

Ouverture de la pêche aux holothuries pour 2019 dans les îles de Toau, Kauehi et Fakarava

L’exploitation commerciale des holothuries (rori) est encadrée par des mesures de gestion prévues par une délibération de l’Assemblée de la Polynésie française du 22 octobre 2012 et par un arrêté du Conseil des ministres du 25 avril 2013.

En 2018, les ouvertures de la pêche aux holothuries, source de revenus pour 27 pêcheurs répartis dans 4 îles, ont permis d’exporter 6 594 holothuries séchées pour un poids de 1 865 Kg et d’une valeur marchande de 17,2 millions Fcfp. Le prix moyen de vente par kilogramme en 2018 s’est élevé à 9 747 Fcfp (soit 1 244 Fcfp de plus par rapport à 2017).

Deux comités de gestion ont demandé l’ouverture de la pêche aux holothuries dans les îles de Fakarava, Toau et Kauehi. Ils ont pour rôle de recenser les pêcheurs et transformateurs d’holothuries et de les tenir informés des différentes règles de pêche et quotas applicables sur ces îles. Ils prennent également l’engagement d’effectuer le suivi de la pêche sur le terrain, la transformation et les expéditions destinées exclusivement à des commerçants d’holothuries titulaires d’un agrément (4 commerçants agréés à ce jour).

Le Conseil des ministres a ainsi validé :

  • Les conditions d’ouverture de la pêche jusqu’au 31 octobre 2019 ;
  • La mise en place de quotas par espèce dans chaque île ;
  • La mise en place d’une zone de réserve au moins égale au tiers de la surface du lagon dans chaque île.

Les zones de réserve et de pêche respectent les règlements des espaces protégés de la réserve de biosphère de la commune de Fakarava.

Les quotas retenus par le Conseil des ministres ont tenu compte des demandes du comité de gestion, d’une évaluation technique des ressources disponibles mais également des résultats des pêches antérieures et des connaissances existantes. Ainsi, le quota total pour ces trois îles a été fixé à 11 600 holothuries, toutes espèces confondues.

2019-08-07T14:43:32+00:00 août 7th, 2019|Actualités|