Le ministre de l’Équipement rencontre le Cluster maritime

/Le ministre de l’Équipement rencontre le Cluster maritime

Le ministre de l’Équipement rencontre le Cluster maritime

Le ministre de l’Équipement rencontre le Cluster maritime

Le ministre de l’Équipement et des transports terrestres, René Temaharo, a reçu, mardi, à son ministère, les représentants du Cluster maritime de la Polynésie française (CMPF), dont son président, Gérard Siu, son vice-président, Stéphane Perez, sa trésorière, Mailee Faugerat, et leur coordinateur, Stéphane Renard.

Le Cluster a remis au ministre une restitution des tables rondes sur la modernisation du Port autonome de Papeete de 2015 qui relève l’importance d’une concertation pour une amélioration de la gestion de l’espace portuaire de Papeete et de son autorité portuaire, ainsi qu’une restitution du 3ème Forum de la mer sur les infrastructures maritimes en Polynésie française de 2016.

Il a été convenu durant cette rencontre, de renforcer la collaboration entre le CMPF et le Port autonome afin de participer à la conception d’infrastructures multisectorielles (plaisance, pêche, transport, etc) et intermodales à Tahiti où l’interface mer-terre doit assurer la fluidité des transports, tel que l’acheminement des îles vers le CET de Taravao. Le renouvellement du dock flottant de Papeete a, aussi, été abordé en prévision de la fin d’activité du dock flottant de la Marine nationale d’ici 2025.

La mise à jour de l’hydrographie, outil de capitalisation de l’ensemble des activités côtières mais aussi d’infrastructures ou de zones maritimes particulières (passage de câble électrique, zone marine protégée, etc), a été évoqué, puisqu’il répond aux besoins exprimés par la Marine nationale, les services du pays mais aussi les acteurs privés.

Aujourd’hui, la Polynésie française compte 47 aéroports pour 78 îles, mais seulement 23 quais et 1 port, alors que l’espace terrestre ne représente qu’1% de la surface globale. Ceci justifie, ainsi, tout l’intérêt pour le Pays de développer et d’optimiser les infrastructures maritimes.

2018-08-29T10:55:57+00:00 août 29th, 2018|Non classé|